Le flow du moment

  • Le flow du moment

    Comme tous ceux qui sont dans la spiritualité, les énergies… je tombe souvent sur des articles, posts, qui parlent de galactiques qui vont venir sauver l’humanité etc…

    Alors attention : Grand Merdier en vue.

    J’ai lu les oeuvres de Dolores Cannon, ça m’a beaucoup parlé et je t’invite à lire aussi. Attendre que quelqu’un vienne te sauver ??? Tu risques d’attendre longtemps… tu fais quoi aujourd’hui, que mets tu en action, pour avoir une meilleure vie ? créer un nouveau monde plus lumineux ? Si tu attends la bouche ouverte c’est comme attendre de gagner au loto sans acheter de billet de loterie…

    Je me suis rendue compte que la spiritualité pouvait également faire du mal quand elle prône le « tout est parfait, ne fait rien, l’univers t’apportera tout… »

    Oui l’univers t’apportera ce que tu vas co-créer. Si tu ne créés rien, il ne se passera rien ! Alors oui méditer, prendre du temps pour s’occuper d’élever nos énergies, oui à 200 %. Par contre, c’est pour mieux agir ensuite, mettre en mouvement des énergies alignées, hautes en vibrations.

    Va dire aux familles qui se retrouvent bombardées, ou aux histoires de traffic d’enfants que tout est parfait, que d’attendre sans rien faire est la solution… NON. Il y a des choses qui ne vont pas dans ce monde, et certains seront appelés à davantage agir que d’autres dans des plans élevés. Mais tous, à notre niveau, par effet de résonance pouvons agir. Prend soin de toi, crée une vie haute en couleurs et vibrations. Passe à l’action… et tu verras que chemin faisant, automatiquement, tu participeras au changement. Car oui la société a besoin de changer, d’évoluer. Et ça passera par chacun d’entre nous, en prenant nos responsabilité.

    Les extrêmes sont l’ennemi de l’harmonie. L’équilibre spiritualité / matérialité réside dans notre capacité à écouter notre coeur et notre corps.

     

    La bise

  • Le flow du moment

    Fais les choses pour toi !

    Quand tu es entrepreneur, à ton compte, tu te confrontes continuellement à de nouvelles épreuves en mode Kinder Surprise ! la communication, se faire connaître, faire du marketing, du commerce… et tu dois sortir de ta zone de confort, de ce que tu sais faire mais en même temps que de challenges inspirants. Si on m’avait dit il y a encore quelques mois que j’oserai animer des masterclass et poster des vidéos… bref…

    C’est alors que tu te rends compte que tu peux encore aller plus loin, faire de nouvelles choses, expériences, apprendre, te dépasser…

    Mais il faut d’abord faire les choses pour Toi, parce que ça te fait kiffer, que tu acceptes de jouer avec les règles matérielles de la vie actuelle.

    J’écris des articles, des livres, des posts… je ne sais pas s’ils seront lus par 1, 20 ou 10 000 personnes. Et pourtant, je continue. Pourquoi ? Parce que je prends plaisir à la faire, parce que je sais que chaque mot, chaque pensée que je mets par écrit prend un chemin pour devenir réalité, pour se diffuser énergétiquement vers d’autres humains qui pourraient avoir besoin de cette fréquence, de cette vibration pour se sentir mieux.

    Et parce qu’à moi ça me fait kiffer, alors je sais que dans le subtil j’envoie des ondes de Joie.

    A chaque fois que tu as une idée, une envie d’essayer quelque chose, d’entreprendre… ne pense pas « est-ce que c’est utile, est-ce que ça va marcher…? » pose toi la question « est-ce que ça me fait vibrer ? est-ce que ça me fait du bien ? » si la réponse est oui, fonce, parce que c’est un appel de ton âme à passer à l’action.

    Ne freine pas tes élans, tes envies, car c’est priver le monde de ce que tu pourrais lui offrir, que ce soit dans la matière ou dans l’éther.

    Sache que pour les soins énergétiques, nous les faisons aussi à distance, et ça « fonctionne » ! Tout est conscience, fréquence, vibration. Alors imagine tout ce que tu peux émettre en réalisant des actions qui te font rêver…

    La bise 🙂

     

  • Le flow du moment

    Accepter l’impermanence des choses

    J’ai déjà vécu plusieurs vies en une Vie entre les jobs étudiants et la vie pro. Secrétaire, serveuse, femme de ménage, vendeuse, comptable, reiki, énergétique, boutique en ligne et marchés pour les minéraux, auteure de livres, maman institutrice qui pendant 3 ans a fait école à la maison…

    Et je me suis confrontée récemment à la fameuse phrase « tu changes encore de projet… » parce que je mets le hola sur les bijoux en pierre pour me consacrer aux accompagnements.

    Première réaction : la petite « moi » qui se sent martyrisée qui se dit « oui voilà, il a raison, on va me prendre pour une instable, on va me juger comme si, comme ça, on va penser ça….

    Puis très vite, je reprends mon focus, mon intuition (merci mon âme au passage) et je me reconnecte à ce que je suis au fond de moi.

    Je suis une expérienceuse. Je sais que j’apprends en expérimentant et j’aime tellement la vie, je suis tellement heureuse de vivre ici et maintenant, que j’ai envie d’essayer plein de choses, en fonction du courant, de mon flow, des données du moment. Pour moi la vie est un grand parc d’attraction, et j’ai envie d’en essayer plein !!! tant que ça me met en joie !

    On va tenter des expériences, qui tantôt vont bien fonctionner, tantôt nous montrer que ce n’est pas la voie à suivre. Mais si on essaie pas, on ne peut pas savoir !

    Malgré toutes ces expériences, il y a toujours le même fil conducteur, celui d’aimer les Humains, de les accompagner pour trouver leur propre bonheur, transformer le négatif en positif…

    Pourquoi un tel article ? pas juste pour te raconter ma vie car je suppose que tu n’en as pas grand chose à faire… lol. Je te raconte juste tout ça pour te dire de t’écouter. Fais valser les qu’en dira t-on, les remarques des gens qui te renvoient leurs propres blessures, leur jalousie, leur envie. Plus tu feras des choix en suivant ton coeur, ta joie, plus tu vas susciter de l’envie, c’est un fait. Mais tu vas aussi représenter un modèle, une alternative à la morosité et à la mauvaise humeur. Tu vas devenir un expert « des possibles » et montrer une voie différente et bien plus lumineuse.

    Sois de ces braves champions qui bravent les qu’en dira -t-on, sortent le glaive et foncent pour dégommer les murs de paille et de verre qui les séparent de leurs rêves… oui, bon, je m’emballe un peu et promis je ne suis pas en train de faire l’apéro en écrivant ces lignes, qui peut-être, ceci dit en passant, ne seront lues que par ma mère et une ou deux amies « polies » qui me diront « tiens, j’ai lu ton article… »

    Peu importe, nous faisons les choses pour soi même. J’ai écrit cet article pour moi même, et j’en ai ri intérieurement, en passant un bon moment !

    Et toi, tu fais quoi pour passer de bons moments avec toi même, pour te faire rire ?

    Nancy

    L’âme spirituelle qui se prend à fond au sérieux… ou pas…

  • Le flow du moment

    Avant la dépression et le Burn Out

    « On estime que 3,8 % de la population souffre de dépression, dont 5 % des adultes (4 % des hommes et 6 % des femmes) et 5,7 % des personnes de plus de 60 ans. À l’échelle mondiale, environ 280 millions de personnes souffrent de dépression (1). La dépression est 50 % plus courante chez la femme que chez l’homme. »

    « Selon une enquête, 34% des salariés français seraient en burn-out, dont 13% en burn-out qualifié de « sévère » (soit plus de 2,5 millions de personnes). L’Institut de Veille Sanitaire estime à 480 000 le nombre de salariés en souffrance psychologique liée au travail. »

    Des chiffres qui révèlent un mal être dans la vie professionnelle. Tu fais peut être partie de ces personnes qui pensent ne pas être aligné avec ses valeurs dans sa vie pro, pas à sa place, inutile…

    C’est un crève coeur pour moi de voir à quel point l’humain subit sa vie dans la souffrance alors qu’il suffit, oui il suffit, de trouver sa Voie, d’être aligné à sa Mission de Vie pour tout changer et découvrir que chaque jour peut être une fête, que l’on peut avoir hâte d’aller au travail…

    Je fais partie de ces personnes qui ne font pas le décompte des heures, des vacances, des formations, du travail… car j’ai fait de ma passion, ce qui me fait vibrer, une activité prodessionnelle. J’étais comptable, un job bien payé, avec des horaires de bureau etc… mais dans lequel je me faisais littéralement chier !!! Je regardai la montre tourner, en ayant hâte de partir. Le matin si j’avais pu passer la marche arrière…

    Et me voilà aujourd’hui, à aimer à 200 % mon activité. Je m’éclate, j’ai trouvé du sens, je me sens alignée et surtout libre…

    Alors toutes les peurs, toutes les questions que tu te poses, je me les suis posées, je les ai côtoyées. C’est pour ça qu’aujourd’hui, je peux t’assurer que OUI c’est POSSIBLE. Comment ? En se posant les bonnes questions, en travaillant sur soi et en se faisant accompagner. C’est pour ça que je suis là, car mon plus grand Kiffe, c’est de te voir sur TA VOIE DE COEUR, dans la joie, aligné(e) à tes valeurs…

     

  • Le flow du moment

    Chemin de Vie VS Mission de Vie

    Pas simple de s’y retrouver avec tous ces termes…

    Alors je vous livre ici ma perception et compréhension des choses.

    Le chemin de vie regroupe les épreuves que vous allez vivre, l’orientation. Ce sera tout votre cheminement personnel pour vous débarrasser des bagages énergétiques, des émotions toxiques etc…

    Votre Mission de Vie correspond davantage au But, à l’Objectif. C’est là où le chemin vous mène et pour ma part, on la retrouve très liée à nos actions, notre vie professionnelle ou associative. Il faut cependant faire attention de ne pas mettre trop d’ego dans cette notion. Une mission de vie ne veut pas dire devenir célèbre et riche… mais c’est accomplir ce que nous avons décidé avant notre incarnation. C’est notre contribution au collectif, mais on ne peut contribuer au collectif qu’à la condition de bien prendre soin de soi avant.

    Plus vous êtes connecté à votre chemin de vie, en passant les épreuves, plus vous êtes connecté à votre Mission de Vie.

    La mission commune à tous, en cette période de transition, c’est de créer un Nouveau Monde, plus lumineux, plus joyeux, aligné avec le coeur et non notre mental. Pour trouver sa mission de vie, il faut se mettre sur la fréquence de la Joie. Si vos actions sont dictées par la Joie, alors vous êtes sur le bon chemin…

  • Le flow du moment

    Ta plus grande peur est le bonheur

    Quand on avance dans les accompagnements, on se heurte à énormément de blocages, d’auto sabotage.  Et puis on se rend compte que même les personnes qui ont tous les outils, toutes les conditions réunies, sont encore en mode « oui mais… »

    Et là tu comprends que tu es passé à côté de la grande peur de l’humain : le bonheur. Pourquoi ? Parce que l’on croit que le rôle de calimero attire plus d’amis, d’attentions, nous maintient dans le groupe social dont on fait partie depuis des années, ce fameux groupe qui se plaint et qui alimente la croyance que le bonheur est impossible et que c’est une fatalité. Et puis on peut avoir peur que les gens heureux s’ennuient ??? Qu’est-ce que je vais faire de ma vie si je suis heureux ? Elle est là aussi la question, si tu aimes ton travail, si tu es dans l’abondance, si tu peux avoir accès à tes loisirs parce que tu en as le temps et l’argent… Je suis sûre qu’en lisant ces lignes tu as déjà ton corps qui se crispe et ton mental qui hurle « n’importe quoi, si c’était ça la vie ça se saurait, et aux infos, sur les réseaux ils disent bien que tout va mal et qu’on est tous dans la merde… » etc

    Là encore il reste un long chemin à parcourir pour donner la clef à tout le monde sur les lignes de temps, la loi de l’attraction, la pensée créatrice etc etc etc… ce qui n’est pas l’objet de l’article.

    Oui il est possible que s’ouvrir, être aligné, être en joie, être abondance, puisse faire changer vos relations, comme dans toute étape qui vous fait monter en vibrations. Tout est une question de cycle et paliers. Parce que plus vous serez dans cette énergie de « je kiffe ma vie » plus vous attirerez des personnes qui ont cette énergie. Mais il est aussi possible que votre rayonnement englobe d’autres humains à côté de vous qui auront envie de suivre cette voie. Les autres qui auront toujours peur resteront avec leurs blocages jusqu’à ce qu’ils soient prêts.

    Alors oui être coaché, suivre des thérapies etc… est nécessaire mais il faut avant tout travailler sur votre peur du bonheur, sur les barrières que vous avez créé.

  • Le flow du moment

    Les épreuves de la vie

    Nous sommes tous confrontés à un moment ou un autre à des épreuves difficiles. Pour ne pas les laisser nous enfermer dans un état dépressif ou grignoter notre manque de confiance en nous, quelques conseils :

    • Lâcher prise : quoique tu fasses ou tu penses, l’évènement a eu lieu.
    • Accepter : tu ne peux plus changer cet évènement, l’accepter pourra tepermettre de passer à l’étape suivante. Ressasser ne fera que t’enfermer dans une boucle temporelle…
    • Lister les solutions : pars à la pêche aux solutions, liste tout ce que tu peux mettre en oeuvre pour dépasser cette épreuve.
    • Garder en mémoire les choses positives : mets le focus sur les souvenirs positifs.
    • Ne pas rester seul : la solitude peut être nécessaire un temps pour accuser le coup mais la compagnie, voir la famille, les amis, nous remet dans une dynamique positive.
    • Laisser le temps faire son oeuvre : le temps est un allié qui te permettra de laisser la douleur s’atténuer.
  • Le flow du moment

    SYNDROME DE L’IMPOSTEUR

    Le fameux syndrome de l’imposteur  !!! Très lié au manque de confiance en soi.

    Touche surtout le domaine professionnel. Quels sont les symptômes ?

    • On se compare aux autres (et on se trouve toujours moins bien)
    • On minimise son potentiel
    • On dénigre les réussites en les attribuant à la chance ou aux bonnes relations
    • On n’est jamais satisfait de son travail
    • On a du mal à accepter les compliments
    • On est très sensible aux critiques, pensant que c’est la fin du monde
    • Peur de ne pas être à la hauteur
    • Porte des masques par peur d’être soi même, rejeté et jugé

    Là encore l’enfance joue un grand rôle : il sera accentué chez les profils où enfants ils étaient comparés aux autres membres de la fratrie, dans les familles où les parents ressassent le « réussir tu dois… »

    Comment sortir de ce cercle infernal ?

    Et bien on reprend la gymnastique du cerveau ! Il faut passer par l’acceptation inconditionnelle de soi… tout un programme où déjà rien qu’en lisant ces lignes je sens tes yeux rouler vers le ciel.

    Et oui on en revient encore à l’amour de soi, l’empathie et la bienveillance pour soi même. Quand un enfant tombe, tu ne vas pas l’insulter et le mettre plus bas que terre. Tu l’encourage, tu lui dis « ce n’est pas grave, ça fait mal mais tu vas recommencer et réussir ». Alors pourquoi tu n’aurais pas cette bienveillance envers toi même ?

    L’échec n’existe pas, c’est une épreuve qui t’apprend à faire différemment. Il n’y a que ceux qui n’essaient rien, qui ne font rien, qui ne font jamais d’erreur. Mais leur vie est vide, insipide et au point mort. Rappelle toi on est ici pour expérimenter, apprendre, sinon on serait déjà remonté au ciel car nous aurions fini de passer nos classes…

    Tu te juges toi même ? Est ce que tu juges les autres ? Si ta réponse est oui, alors ne viens pas te plaindre s’ils te jugent, c’est un retour de bâtons. Mais si tu ne les juges pas, pourquoi te jugeraient-ils ? Ne leur servirais-tu pas de miroir pour leurs propres peurs, blessures et angoisses ?

    Est-ce que tes objectifs sont adaptés ? Rappelle toi les objectif SMART : spécifique, mesurable dans le temps (étapes), atteignable, réalisable (raisonnable), temporellement défini (pas de projet à trop long terme)

    Si tu respectes cette méthode, tu te fixes des buts que tu pourras atteindre sans te décourager, te dévaloriser.

    Tu as peur de réussir et de susciter la jalousie ? Malheureusement, surtout en france, dès que tu es heureux et que tu réussi ça provoque de la jalousie. Mais tu es grand(e) maintenant et tu sais faire la part des choses, l’avis des autres est LA VIE DES AUTRES. A toi de choisir ton entourage, de t’entourer de personnes inspirantes, positives, qui te pousseront à t’élever plutôt qu’à chercher à t’enfoncer.

    Pose tes masques, sois toi même, fais vibrer ta fréquence. Le jour où tu t’aimeras vraiment, pour ce que tu es au fond, tu n’auras plus besoin d’avoir peur d’être un imposteur car tu seras toi, vrai, à ta place, sur le bon chemin, et l’avis des autres glissera sur toi car la seule personne que tu auras envie de satisfaire et rendre fière ce sera Toi !

     

  • Le flow du moment

    LEADERSHIP

    Linda Kohanov est une pionnière dans l’utilisation des termes de leadership chez les chevaux et dans sa transposition aux archétypes humains.

    Alors concrètement, si on devait transposer le leadership équin au leadership humain ça donnerait quoi ?

    Un leader :

    • Dirige grâce à son expérience, sa curiosité et sa capacité à calmer et aider les autres, à se concerter en cas de crise
    • Réserve son énergie aux véritables urgences
    • Met l’accent sur la coopération
    • Eloigne les autres du danger
    • Motive les individus paresseux ou résistants
    • Protège les ressources précieuses
    • Ne s’implique pas dans les petits drames interpersonnels des membres de l’équipe
    • A des qualités visionnaires, motive par l’inspiration et ses possibilités innovantes

     

    Alors, serais-tu un leader ?

  • Le flow du moment

    CHANGEONS LA DONNE

    Notre passé, la façon dont on perçoit notre enfance, conditionne la confiance en soi que l’on a une fois adultes. Prendre de la hauteur, voir les choses sous un autre angle, accepter, permet de débloquer les situations où rancoeur, déception, colère persistent. (Je ne parle pas ici de sévices graves qui nécessitent forcément un accompagnement particulier par des professionnels.)

    Quand on fait un travail de pardon on se libère de chaines toxiques et on peut enfin déployer ses ailes en reprenant confiance en nous.