Le flow du moment

Ma vision du futur possible et réalisable

 

Quand on se lance dans les métiers de coaching, thérapie, accompagnement… on doit définir nos offres, nos objectifs etc… bref, tout un brainstorming de dingue qui vous fait gratter des pages et des pages de papier pour pouvoir être clair, précis, concis et atteindre les clients de coeur etc…

Et c’est très compliqué parce que si l’on me demande « sincèrement, pourquoi tu fais de l’accompagnement ? » « ça sert à quoi ? » j’ai une réponse bateau qui va parler à tout le monde et puis j’ai Ma réponse, celle qui me motive vraiment. SI je fais ça, c’est pour une raison très égoïste, c’est parce que je crois que l’on peut réellement créer le paradis sur terre. Parce que je crois que l’on peut mettre fin à la roue des karmas qui a son lot de vies pourries dans la douleur. Parce que je crois qu’une autre société est possible. Mais pour ça, je ne peux pas le créer seule, il faut plein de petits humains comme moi, positifs; qui ont lâché leurs peurs, leurs blocages, pour créer ce monde dont ils rêvent aussi. Parce que j’aimerai plein d’âmes conscientes que Gaïa ascensionne et qu’avec ou sans nous elle évoluera.

Si chacun se connecte à sa part divine, si chacun laisse vibrer son essence profonde, alors on peut redéfinir les règles du jeu et créer une société basée sur des valeurs « humaines et saines ». Car il y aura toujours besoin de tous les métiers : de l’agriculture pour manger, de la technologie et de l’ingénierie pour des constructions éco, d’artisans du BTP, de la médecine des plantes, des métiers d’arts etc… il y a tellement de possibilités que je sens, vois, jusque dans mes tripes que je ne comprends pas les personnes qui boudent en mode « c’est pas possible ».

Le meilleur compliment que l’on puisse me faire c’est « t’es bisounours ». Et oui, je suis fière d’être bisounours, car malgré mon vécu, ce que je vois, ce que je vis, j’ai ça dans le sang, je sais que c’est possible si on le souhaite tous. On a beau essayer de me décourager, de me faire douter, flancher, arrêter… C’est peine perdu car c’est le but de mon incarnation et je suis au clair avec ça. Et oui je crois que c’est possible d’atteindre la majorité d’éveillés sur Terre, sinon je ne serai pas là.

Donc mon but ultime à travers mes offres, ateliers, programmes, etc… c’est, comme beaucoup d’artisans de lumière, d’allumer des lanternes, des phares, pour changer les énergies et montrer les choix qui s’offrent à nous. Parce que si j’arrive à te faire créer ton propre bonheur, à t’ouvrir au champ des possibles, tu vas changer de fréquence, vibrer haut, tu vas rayonner et embarquer avec toi d’autres humains perdus sur leur chemin en quête d’un espoir dont ils gardent un vague souvenir. L’effet papillon au service d’un monde « meilleur », au service d’un monde connecté aux énergies plus hautes…

Nous avons tous des choix à faire, tous les jours. Si à chaque instant on se demandait « est-ce que ce choix est aligné ? est-ce que ce choix contribue à la création d’une meilleure vie, d’un futur lumineux et joyeux ? Est-ce que cette activité, ce rdv, me met en joie ou me plombe complètement ? Est-ce que je m’aime assez pour me donner l’opportunité d’être heureux durant mon passage sur Terre et du coup de participer à cette évolution vibratoire ?

Un commentaire

  • Desprat

    Ton texte est superbe
    Il exprime ce que tu es
    Garde la Foi
    Garde foi en toi
    Même si le chemin est parfois difficile c est le seul vrai chemin vers plus de conscience plus d amour et de compassion plus de sagesse
    C est la raison de notre existence terrestre
    🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *