Le flow du moment

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR

Le fameux syndrome de l’imposteur  !!! Très lié au manque de confiance en soi.

Touche surtout le domaine professionnel. Quels sont les symptômes ?

  • On se compare aux autres (et on se trouve toujours moins bien)
  • On minimise son potentiel
  • On dénigre les réussites en les attribuant à la chance ou aux bonnes relations
  • On n’est jamais satisfait de son travail
  • On a du mal à accepter les compliments
  • On est très sensible aux critiques, pensant que c’est la fin du monde
  • Peur de ne pas être à la hauteur
  • Porte des masques par peur d’être soi même, rejeté et jugé

Là encore l’enfance joue un grand rôle : il sera accentué chez les profils où enfants ils étaient comparés aux autres membres de la fratrie, dans les familles où les parents ressassent le « réussir tu dois… »

Comment sortir de ce cercle infernal ?

Et bien on reprend la gymnastique du cerveau ! Il faut passer par l’acceptation inconditionnelle de soi… tout un programme où déjà rien qu’en lisant ces lignes je sens tes yeux rouler vers le ciel.

Et oui on en revient encore à l’amour de soi, l’empathie et la bienveillance pour soi même. Quand un enfant tombe, tu ne vas pas l’insulter et le mettre plus bas que terre. Tu l’encourage, tu lui dis « ce n’est pas grave, ça fait mal mais tu vas recommencer et réussir ». Alors pourquoi tu n’aurais pas cette bienveillance envers toi même ?

L’échec n’existe pas, c’est une épreuve qui t’apprend à faire différemment. Il n’y a que ceux qui n’essaient rien, qui ne font rien, qui ne font jamais d’erreur. Mais leur vie est vide, insipide et au point mort. Rappelle toi on est ici pour expérimenter, apprendre, sinon on serait déjà remonté au ciel car nous aurions fini de passer nos classes…

Tu te juges toi même ? Est ce que tu juges les autres ? Si ta réponse est oui, alors ne viens pas te plaindre s’ils te jugent, c’est un retour de bâtons. Mais si tu ne les juges pas, pourquoi te jugeraient-ils ? Ne leur servirais-tu pas de miroir pour leurs propres peurs, blessures et angoisses ?

Est-ce que tes objectifs sont adaptés ? Rappelle toi les objectif SMART : spécifique, mesurable dans le temps (étapes), atteignable, réalisable (raisonnable), temporellement défini (pas de projet à trop long terme)

Si tu respectes cette méthode, tu te fixes des buts que tu pourras atteindre sans te décourager, te dévaloriser.

Tu as peur de réussir et de susciter la jalousie ? Malheureusement, surtout en france, dès que tu es heureux et que tu réussi ça provoque de la jalousie. Mais tu es grand(e) maintenant et tu sais faire la part des choses, l’avis des autres est LA VIE DES AUTRES. A toi de choisir ton entourage, de t’entourer de personnes inspirantes, positives, qui te pousseront à t’élever plutôt qu’à chercher à t’enfoncer.

Pose tes masques, sois toi même, fais vibrer ta fréquence. Le jour où tu t’aimeras vraiment, pour ce que tu es au fond, tu n’auras plus besoin d’avoir peur d’être un imposteur car tu seras toi, vrai, à ta place, sur le bon chemin, et l’avis des autres glissera sur toi car la seule personne que tu auras envie de satisfaire et rendre fière ce sera Toi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *